Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 13/03/2018

Feuille de personnage
Nom du personnage:
Clan:
Voir le profil de l'utilisateur

Présentation Sekhmet

le Sam 12 Mai - 14:30
Réputation du message : 100% (1 vote)
Nom du personnage : Sekhmet
Age : 28
Royaume de provenance :Stygie
Dieu de prédilection : Set
Loisir : Travailler un peux le bois et la soie

Je viens d’une famille nombreuse, enfin une famille….. J’étais le dernier né d’une famille de 10 enfants. Ma famille vivait dans les bas quartiers de Luxur en Stygie, toute mon enfance je l’ai passée à mendié de l’or ou de la nourriture pour ma famille. Lorsque je ne ramenais pas assez de denrée je me faisais battre à coup de canne par mon père.
A l’âge de 7ans, mes parents connaissant une période de disette décident de me vendre auprès d’un esclavagiste. Avec cet homme je fus mis en cage et exposé à toute la populace mais ma maigreur et mon tempérament ne plut à aucun acheteur de la région.
Cependant quelques semaine plus tard, un homme encapuchonné et se déplaçant avec difficulté vint trouver mon bourreau. Ils discutèrent de longues minutes puis vint l’échange. L’on me sorti de force de ma cage et me retira mon collier de métal avec brusquerie et je fus confié à cet homme.
- Bonjour mon enfant. Me lança-t-il. Je suis Djet et toi comment te nommes-tu ?
- Sekmet. Dis-je, le murmurant presque.

Djet m’emmena hors de Luxur. Je pris peur et me prépara a me défendre pensant qu’il m’emmenait loin de regard pour me battre ou tout autres corrections.
Mais il n’en fit rien. Il parla beaucoup durant le voyage mais je ne dis mot ce qui ne le déstabilisa pas pour autant dans mon long monologue.
J’appris qu’il était forgeron et qu’il ne pouvait pas avoir d’enfant eunuque de naissance cela lui était alors impossible. Il me dit alors que le culte de Seth devra être une priorité une fois passée les portes de Khemi sous peine de mutilation ou d’exécution. Moi qui n’avait pas eu de chance de ma vie d’enfant je ne pensais pas qu’un seul des Dieu de ce monde soit miséricordieux mais soit je jouerai le jeu temps que je serai prisonnier de ce lieux.
Il m’apprit aussi la raison de l’achat de ma personne il souhaitait faire perduré son savoir auprès d’un plus jeune et le moment venue lui confier les rênes de son commerce. J’en fus soulagé.

Arrivé chez lui, je compris son désarroi les commande s’accumulait mais son handicap et son vieille âge le ralentissait. Il était souvent sollicité ayant une grande connaissance du métal et de la façon de le façonné et de l’aiguiser. Je commençai mon apprentissage en bas de l’échelle simple fondeur durant  des années durant je n’eu l’occasion de forger mon maitre me disait « connait l’air de fondre, un métal mal travaillé n’en sera que plus difficile a manipuler ensuite ».  Cette corvée semble durer des années quand vient le jour où Djet me pria de forger un couteau je n’en revenais pas enfin il me laissait une chance. Il me guida durant tout le processus le résultat fut assez grossier mais tranchant comme un rasoir mais Djet me pria de recommencer encore et encore afin de forger une lame parfaite. Cela me pris quelques mois pour forger des armes plus élaboré et plus belle mais je gardai dans mon coffre mon premier couteau en souvenir de ce jour.
Quelques années plus tard, Djet vieux et las me laissa me charger de la forge lorsque la fatigue et les gestes trop douloureux. J’étais fière il avait suffisamment confiance en moi pour me laissé la charge des commandes. J’aimais beaucoup fondre, forger, aiguisé mes propres lames. Un jour des hommes barbu et avec un fort accent vinrent à la boutique, au vu de mon travail et de mon acharnement à créer des armes parfaite,  m’apprirent l’art de fortifier le métal. Je pus alors forger de nouvelles armes.

Après 20 ans de bons et loyaux services, Djet vient me trouver dans ma chambre et me pris de bien accepté le présent qu’il m’offrait. Au creux de sa main une clé mais pas n’importe quelle clé celle de la boutique de Djet, ma boutique.
Je promis de prendre soin de son héritage, et de toujours être là pour lui, mon bienfaiteur.  Afin de fêté l’acquissions de la boutique j’emmenai Djet chez l’aubergiste du coin où nous bûmes plus que de raison.
Nous avons beaucoup parlé et chanté durant cette orgie. Cependant, un groupe d’hommes arriva à notre table me priant de me rendre. Djet intervint et se mis en bouclier devant moi. Il reçu d’innombrable coup et finit par tomber à terre sans vie. Mon accusation, fausse déclarations et mépris du culte de Seth. On m’avait donc dénoncé, j’étais pourtant sûr d’avoir été discret sur mes propres croyance sauf peut être une fois avec cette femme… une nuit…. La traitresse….
Ce jour de joie fut transformer, en colère et chagrin, car le seul père qui ai jamais été bon envers moi étais mort par ma faute.

Je fus enfermer des jours, des semaines, peut être même des mois. Compte… bientôt un an que je suis ici à endurer les pires tortures, noyade, fouets, brulures,…. Jusqu’à ce que ma volonté de combattre soit envolé. Lorsqu’ils comprirent que je pouvais enfin être docile et endoctriné à leurs images. Je fus traîné auprès des grands prêtres de Seth où je dus leurs jurés fidélités et soumissions sinon je risquais de vivre encore quelques années de tortures qui finiraient par me tuer, j’en étais sur.
Je récita donc les phrases que le grand prêtre voulait que je dise afin d’honoré le Dieu Serpent, jurant obéissance à ce Dieu que je n’avais pas choisi. Lorsque le Prêtre vint à ma rencontre pour scellé ce pacte, je logea un clou rouillé dans son cou, le sang se mit a giclé et je recommença mon geste plus fort encore avant de me rendre compte que l’homme gisait au sol sans vie. Les gardes avait resserrés leurs étreintes sur moi, et je fus conduit à mon cachot.
Là une décision fut prise. Une décision qui changerait ma vie à tout jamais. Je fus droguer et laisser pour mort cloué sur une croix.
C’est comme ça qu’un jour, je fus sauvé apparemment comme tant d’autres par un mystérieux homme dans le désert, L’Exile…..
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum